CHARGEMENT / DESCARGAR

Ecrivez pour rechercher

Smart city : Un territoire à énergie positive, nos axes de propositions pour Béziers !

ACTUS AGIR COMPRENDRE INFORMER NOUVELLES DU BITERROIS VALORISER

Smart city : Un territoire à énergie positive, nos axes de propositions pour Béziers !

François Perniola
François Perniola 6 mars 2019
Partager

Un territoire à énergie positive, qu’est-ce que c’est ?

Un territoire à énergie positive pour la croissance verte (TEPCV) est un territoire d’excellence de la transition énergétique et écologique. La collectivité s’engage à réduire les besoins en énergie de ses habitants, des constructions, des activités économiques, des transports, des loisirs. Elle propose un programme global pour un nouveau modèle de développement, plus sobre et plus économe.

Lors de notre soirée débat sur le sujet, orientée autour de trois tables rondes auxquelles ont participé près de 100 personnes, six domaines d’action ont été désignées prioritaires dans notre territoire :

• La réduction de la consommation d’énergie : par notamment des travaux d’isolation des bâtiments publics, l’extinction de l’éclairage public après une certaine heure…
• La diminution des pollutions et le développement des transports propres : par l’achat de voitures électriques, le développement des transports collectifs et du covoiturage…
• Le développement des énergies renouvelables : avec par exemple la pose de panneaux photovoltaïques sur les équipements publics, la création de réseaux de chaleur…
• La préservation de la biodiversité : par la suppression des pesticides pour l’entretien des jardins publics, le développement de l’agriculture et de la nature en ville….
• La lutte contre le gaspillage et la réduction des déchets : avec la suppression définitive des sacs plastique, des actions pour un meilleur recyclage et diffusion des circuits courts pour l’alimentation des cantines scolaires….
• L’éducation à l’environnement : en favorisant la sensibilisation dans les écoles, l’information des habitants…

Les actions prioritaires sur Béziers.

La ville de Béziers est appelée à contribuer activement aux objectifs fixés dans la loi relative à la Transition Énergétique pour la Croissance Verte.
Les actions présentées ci-dessous sont des illustrations non exhaustives des projets qui peuvent être soutenus par les crédits du fonds de financement de la transition énergétique dans le cadre du programme TEPCV.

Axe 1 : Réduire la consommation d’énergie dans le logement et l’espace public

• Rénovation énergétique de bâtiments publics et construction de bâtiments à énergie positive
• Actions d’économies d’énergie pour les particuliers : distribution de kits économie d’énergie, isolation des toitures, passeports rénovation des logements, remplacement d’anciennes chaudières…
• Modernisation de l’éclairage public par l’installation d’ampoules LED basse consommation
• Création d’un guichet unique d’information et de conseil sur la rénovation énergétique des logements
• Expérimentation de passeports de la rénovation énergétique

Axe 2 : Diminuer les émissions de gaz à effet de serre et les pollutions liées aux transports

• Renouvellement des flottes de véhicules publics par des véhicules électriques
• Aménagement de l’espace public pour favoriser la mobilité propre : places de stationnement réservées aux véhicules électriques, pistes cyclables et parcs à vélos sécurisés, aires de covoiturage…
• Accompagnement des plateformes portuaires et aéroportuaires dans leurs projets de transition écologique et énergétique

Axe 3 : Développer l’économie circulaire et la gestion durable des déchets

• Actions de lutte contre le gaspillage alimentaire.
• Tri des déchets à la source et suppression des sacs plastiques dans les commerces
• Création de recycleries et ressourceries
• Promotion des circuits courts
• Accompagnement des projets d’écologie industrielle territoriale

Axe 4 : Produire des énergies renouvelables locales

Les aides ci-après sont non cumulables avec les aides ADEME et les tarifs de rachat.
• Projets de déploiement des énergies renouvelables locales : réseaux de chaleur biomasse, méthaniseurs agricoles et industriels, solaire thermique, parcs éoliens marins ou sur site (sans nuisances ou dénaturation du paysage) et photovoltaïques, cogénération, récupération de la chaleur fatale et géothermie, petite hydroélectricité
• Expérimentation des services de flexibilité locaux sur les réseaux de distribution d’électricité, de solutions innovantes qui participent au déploiement des réseaux électriques intelligents sur les territoires et développement des énergies renouvelables locales
Smart city : Un territoire à énergie positive

Axe 5 : Préserver la biodiversité, protéger les paysages et promouvoir l’urbanisme durable

• Mise en place de Démarches Zéro pesticide sur le modèle du projet Terre saine, suppression des pesticides dans les espaces publics
• Élaboration d’atlas communaux et intercommunaux de la biodiversité ou des paysages, travaux de génie écologique pour restaurer la trame verte et bleue
• Accompagnement d’opérations de reconquête des friches, travaux de désimperméabilisation, notamment dans les zones d’activité
• Actions spécifiques aux zones de montagne, notamment en matière de prévention des risques naturels

Axe 6 : Développer l’éducation à l’environnement, écocitoyenneté et mobilisation locale

• Création de coins nature, potagers et vergers bio, ruchers pédagogiques et nichoirs à insectes, notamment dans les établissements scolaires
• Accompagnement de programmes de service civique sur la transition énergétique
• Organisation de concours citoyens comme le défi Familles à énergie positive

L’agglomération de Béziers Méditerranée a été retenue parmi 143 territoires, en temps que lauréate elle s’est vu attribuer une aide financière de 500 000 € sous forme de subventions pour soutenir ses actions en faveur de la transition énergétique.
Une deuxième vague est lancée où le territoire pourra postuler et obtenir jusqu’à 2 millions d’euros de subvention. L’objectif du gouvernement étant d’atteindre 400 territoires. Béziers pourra à nouveau proposer des actions qui devront être plus ambitieuses que celles déjà mises en place.
Enfin pour coller à l’actualité une plateforme collaborative pourrait être mise en place sur ce sujet mais également d’autres où chaque Biterrois pourrait nourrir le projet ou s’exprimer en donnant son avis de manière participative.
Notre programme ne doit pas être figé, il doit être vivant afin que chaque Biterrois puisse y souscrire et participer à ce grand débat local.

Laisser un message

Your email address will not be published. Required fields are marked *