CHARGEMENT / DESCARGAR

Ecrivez pour rechercher

Robert, Jong-Un, Donald et les autres…

Pascal Resplandy
Pascal Resplandy 16 octobre 2017
Partager
Une fois n’est pas coutume, les sucettes publicitaires biterroises se sont parées il y a quelques jours de drôles d’affiches pour illustrer l’engagement de la ville en faveur de la LGV Montpellier Perpignan.
Inutile de revenir sur l’objectif, si ce n’est pour encore une fois contester la démarche. Robert Ménard a définitivement pris le parti du buzz médiatique au détriment du projet de ville. C’est plus simple de faire des montages photographiques douteux que de se mettre d’accord, au nom de l’intérêt général, entre élus de couleurs politiques différentes. C’est pourtant le rôle du maire, notamment celui d’une commune sinistrée comme peut l’être Béziers. D’ailleurs, il y a quelques années, celui qui, journaliste en mal de réussite, parcourait le monde pour défendre ceux qui faisaient leur travail avec mérite et passion, au nom de la liberté d’expression, n’aurait pas pris Kim Jong-Un ou son prédécesseur comme référence ou modèle.
Si Béziers était dans une situation économique et sociale prospère, attractive, avec des finances saines, nous pourrions tolérer ces « petits délires » du maire. Une campagne d’affichage originale, pour se faire plaisir, admettons.
Dans le dernier numéro du journal de la ville, le maire contestait la suppression des emplois aidés, emplois qualifiés d’« utiles », notamment pour diffuser sa propagande deux fois par mois, en mettant en scène des employés qui ont bénéficié de ce dispositif.
Plus d’un million d’euros par an de frais de communication pour un résultat nul pour la ville, de quoi largement sauver les emplois de Camille, Thomas, Alexandre et les autres…
Tags:

Laisser un message

Your email address will not be published. Required fields are marked *